Reconnaissance africaine pour Vinod Seegum

vinod-seegum-lexpress

Le président de la Government Teachers’ Union a obtenu cinq voix contre une à son adversaire de Djibouti.

Vinod Seegum a été élu représentant de l’Afrique de l’Est lors de la quinzième rencontre du Comité syndical francophone de l’éducation et de la formation (CSFEF). Tenue à Antananarivo au Madagascar, du 14 au 16 novembre, cette rencontre est un prélude au Sommet de la Francophonie, qui a lieu le week-end prochain.

Le président de la Government Teachers’ Union (GTU) ne s’attendait pas à être élu. Or, il a raflé cinq voix contre une, obtenue par son adversaire de Djibouti. Désormais, c’est «une grande responsabilité» qui attend Vinod Seegum. Et d’ajouter que cette nouvelle fonction offrira davantage de visibilité à Maurice et à notre système éducatif.

Si dans l’immédiat il ne quittera pas son syndicat, il n’écarte pas la possibilité de devoir s’installer à Montréal, siège social du CSFEF. Celui-ci regroupe des organisations syndicales de l’enseignement des pays de la Francophonie. Et il est constitué d’un Bureau responsable du fonctionnement du réseau de syndicats d’enseignants des pays ayant l’usage de la langue française en commun.

article paru dans l’Express.mu daté 20 Novembre 2016

GTU News Oct 2016

1. Le Teachers Day 2016

Les célébrations du WTD ont connu un succès époustouflant, avec la présence d’environ 1500 enseignants, qui est quand même sans précédent. Cela démontre la confiance placée dans l’équipe dirigeante de la GTU. Cette présence massive pose un problème d’accommodation au L.E.Fabien Teachers Centre, car le centre ne peut accueillir autant de membres. La GTU remercie toutes celles et tous ceux qui se sont présentés au Teachers Centre. Des remerciements spéciaux à ceux qui ont préparé et ont participé dans la marche pacifique. Le WTD a aussi été célébré en grande pompe à Rodrigues avec la participation d’un grand nombre d’enseignants.

2. Forum conjoint GTU/MOED sur le NYS

Un forum GTU/MOED conjoint est projeté pour des explications claires sur le NYS. Les membres doivent se mobiliser pour assister au Forum qui se tiendra dans un lieu différent.
Si toutefois on ira pour le Forum, nous informerons les membres à travers le Facebook Forum de la GTU. Restez branchés sur le GTU Mauritius Forum pour des développements.

3. Des Training Programs pendant les vacances

Le MOED projette de tenir des Training Programmes pendant les vacances pour les enseignants de la IVème et Vème en marge du Nine Year Schooling. Ces sessions seront tenues entre le 21 et 25 Novembre 2016 sur deux demi-journées. La GTU a proposé qu’on le fasse entre le 21 et 24 Novembre car le 25 est vendredi.

D’autre part, le MES tiendra des sessions d’explications sur une journée entre le 5 et 8 Décembre 2016 pour les enseignants de la IVème et Vème. Le MES a proposé deux jours et la GTU maintient que cela peut se faire dans un seul jour. La confirmation est attendue. Les sujets comme Modular Exams, Communication Skills, PSAC etc seront abordés. Les Specimen Papers seront aussi présentés, si le MES arrive à les finaliser.

4. Le Addendum Report

Le Addendum Report n’a rien corrigé, prétextant que le PRB n’a pas eu suffisamment de temps pour étudier tous les cas. A la place, le PRB a proposé que les cas, surtout le problème des DHMS, soient

examinés par le Departmental Committee. La GTU a
déjà écrit au Ministère de l’Education à ce sujet.

5. Les officers-in-charge

Comme annoncé précédemment, le Scheme of Service (SOS) des Headmasters a été prescrit. Ce SOS préconise la sélection. La GTU a eu d’intenses réunions avec le SCE, Mons Ramlagun pour dispenser les O /C de passer par les examens et autres interviews. La GTU propose que les 150 O/C soient promus automatiquement et que la sélection vient après. Le SCE déclare que cette proposition ne peut être entretenue, vu que les procédures sont déjà en cours. C’est ainsi que la GTU a soumis le cas au Commission for Conciliation and Mediation du Service Civil. Le cas sera appelé incessamment.

6. Les examens de la IVème et Vème

C’est la GTU qui a intensément pressurisé que le MES prépare les questionnaires de la IVe et Ve. Cela est devenu une réalité cette année. Sauf que le MES a « contract out » la préparation des dits questionnaires aux inspecteurs. Et c’est la catastrophe. Tous les questionnaires comportent des fautes, en particulier celui des Maths Ve.

Un numéro sur le Tiling figure dans ce questionnaire. Cette énorme bourde a soulevé un tollé parmi les enseignants et parents.

La GTU a évoqué le problème avec la directrice qui attend les rapports des papersetters pour prendre une décision, en consultations avec la GTU. La décision arrêtée sera postée sur le GTU Mauritius Forum. Notre vision est que les questionnaires soient modérés comme pour le CPE, et que dans le futur on soit rémunéré pour les examens de la IVe et Ve.

7. 74 DHMs nommés

C’est après beaucoup de soubresauts qu’on a pu aboutir à ces nominations. Plusieurs enseignants n’avaient pas rempli ou avaient mal rempli leur PMS. Ce qui avait causé un véritable blocage. La GTU s’est rendue une vingtaine de fois au MOEd pour débloquer la situation. Le syndicat a même eu à contacter plusieurs de ces aspirants DHMs pour les convaincre à remplir leur PMS. Les ennemis n’ont pas tardé à fabriquer des histoire farfelues, jusqu’à avancer que c’est la GTU qui avait bloqué les nominations. Mais la vérité triomphe toujours.

Voici la liste des DHMS nouvellement promus

Assignment of duties – DHM

Mr JODHUN Ahmad Sajed-Ramnarain Roy GS
Mr DEELAHOO Imran—Cluncy GS
Mrs BRASSE Marie Lucy –Maryse—Aime Cesaire GS
Mr BUNDOO Randheer Kumar—Sir E. Laurent GS
Mr SYDNEY Jean Clovis Rudolph—Flic en Flac GS
Mrs APPADOO Sonia Amrita—Petite Rivière GS
Mrs JAHMEERBACUS Bibi Rosida—Lady PK Boolell GS
Mrs SOBRAYEN Magaluchmee—Grand Bois GS
Mr GUNNOO Rajess—PCK Aryan Vedic GS
Mr JEETAH Ashok Kumar—Camp Ithier GS
Mr CASSAMALLY Abdool Hamid- GRSE GS
Mrs MOURAT Jagadambal- H. Ramnarain GS
Mrs BUNDHOO Khevita- Morc Raffray GS
Mr GUNPUTH Ganesse- James Toolsy GS
Mrs GUNESH Goonwantee- D.Basant Rai GS
Mr CHAUMIERE Carmel Rudolph-R. Sewpal GS
Mr EARALLY Abdool Mustoopha- Willoughby GS
Mr MAUDARUN Mohammad Iqbal- Villers Rene GS
Miss BAICHOO Bibi Rouccaiya- Surtee Soonee GS
Mrs PEERALLY Bibi Fawzia- Curepipe GS
Mr KHODABOCUS Mamad Feisal- Stanley GS
Mrs MOHANUT Oommahani Begum- D.Hurry GS
Mrs MARCHARCHAND Shasiprabha- M.Rambarrun GS
Mr MOHUN Narain- Bon Accueil GS
Mr HOSANY Zahid Mohazam- Baichoo Madhoo GS
Mrs SEEBUN Saroj- S.Ramudhin GS
Mrs MAHADOWA Mayawattee- Moka GS
Mrs CHAKOURY Shivranee- Quatre Coco GS
Mr ROHEE Kailash- Grand Bois GS
Mrs BOOJHAWON Rekha Sindhu Rani Varsha- School for the Deaf
Mrs MOJEE Sandhya Kumari- Coromandel GS
Mr ROOPNAH Dharmanand- S.Ramudhin GS
Mr SEEWOO Dharmendra- M.Foogooa GS
Mr MAUDHOO Chandraduth- Cluny GS
Mrs RANGAN Komala– R. Ollier ‘B GS
Mrs RAMJUG Rajnee- Melrose GS
Mr ÉCLAIR Louis Jean Marc- Robinson Rd GS
Mrs WOOCHIT Bina- Pte aux Piment GS
Mrs RAMLUGUN Mudhooree- Caroline GS
Mrs INDERJEET Sookhdevi- Sir H Vaghjee GS
Mrs MUNGROO Beebee Farah- Rose Belle North GS
Mr MANILALL Josian Christian- S.Soobiah GS
Mr GREEDHARRY Balraj- P.Soobrayen GS
Mrs JUGNARAIN Maya Devi- Robinson Rd GS
Mrs RAMKORUN Neena- Mare D’albert GS
Mr BANSY Bhanoodeo- M Burrenchobay GS
Mrs KORA VENCIAH Saruswati- Espitalier Noel GS
Mrs ISMAEL MAUDARBOCUS Sharmin Begum- H.Otter Barry GS
Mrs GHUMARIA Suneeta – Rajcoomar Gujadhur GS
Mr SEEBAH Bickram- Grand Bay GS
Mr CHUTTOO Marie Jocelyn- Dubreil GS
Mrs ROSUN Beebee Fawzia- Cluny GS
Mrs GOODASAHIB Khatijah- S.Sivananda GS
Mrs SEEWOOSURRUN Vassantee Kumaree- Remy Ollier GS
Mrs BANDHU Nutan- Morc Raffray GS
Mrs KURRUMCHAND Satyawatee- Rajcoomar Gujadhur GS
Mr NEWOOR Devprasad- Sir R.Gandhi GS
Mrs SUMMOOGUM Indranee- Union Park GS
Mr SHAMLOLL Jayduth- R.Ramgutty GS
Mr PANCHOO Vishwanand- S.H.Vaghjee GS
Mrs GUNPUTH Savitree- Highlands GS
Mr ERSAPAH Sangaren- R.Edward Hart GS
Mr TO CHUN CHONG To Fat Liang- Candos GS
Mrs RAMDIN Soomitra- PCK Aryan Vedic GS
Mrs WOOSAREE Geeta Devi- Mt Ory GS
Mrs CAULEE Deviambal- School for Deaf
Mrs RAMRUTTUN Anjanee Vinoda- M. Foogooa GS
Mr RAMESSUR Chandradeosing- Poste de Flacq GS
Miss SEEBAH Jamilah Devi- Palma GS
Miss SOWARUTH Roopwantee- Bambous GS
Mr TUHOBUL Mohamad Nausad- Britannia GS
Mr RAMCHURN Premdeo- M.Burrenchobay GS
Mrs DABY Amita- Morc Raffray GS
Mrs NAGGEA Bhagratee- M.Burrenchobay GS

Nous demandons à tous les DHMs nouvellement promus et à d’autres DHMs de ne pas adhérer à la DHTU qui fait du canvassing et même du poaching. Sachez qu’un DHM ne peut qu’adhérer qu’un seul syndicat. Donc ne vous retirez pas de la GTU. Votre action sera extrêmement préjudiciable à la GTU. Et vous le regretterez amèrement.

STOP PRESS:

GTU President, Mr Seegum hits it out again..
Questionnaires 4eme et 5eme: Une énième victoire de la GTU

Une réunion marathon de 3 heures fut tenue le Jeudi 27 Octobre 2016 avec la directrice du MES en présence de ses hauts cadres. La GTU a aussi eu des consultations intenses le même jour avec le MOEd. La GTU a proposé de “set aside”, voire de “scrap” le Numéro 40 du Papier de Maths. La GTU a été intransigeante sur ce point, même si certains faisaient beaucoup de résistance, arguant que les élèves de la Ve sont aptes à “attempt” la question 40 qui découleraient, selon eux, du chapitre “Area”. Le président de la GTU a dû sortir l’artillerie lourde pour faire reculer ceux qui n’ont jamais enseigné dans le primaire, mais qui décident de tout.

Et elle a gagné sur toute la ligne. Le Numéro 40 est exclu. Les 12 points seront alloués sur le Multiple Choice (No. 21 à 32 Question1). Les No. 21 à 32 auront 2 points au lieu d’un point.

Un communiqué officiel sera émis et envoyé dans toutes les écoles. Quant aux autres questionnaires, il y aura des amendements. La GTU a proposé qu’on alloue un degré d’autonomie aux HMs pour amender et adapter le Marking Scheme, comme cela se fait pour le CPE, après le “sampling”. Donc, il n’y a pas lieu de téléphoner au MES ou l’inspectorat pour des changements mineurs. Dorénavant, tous les “specimens papers” du PSAC seront validés par la GTU.

D’autre part, nous remercions sincèrement celles/ceux qui ont bienveillamment envoyé des lettres et autres représentations au MES et au MOEd. On peut toujours le faire pour d’autres sujets, et le MES considèrera toutes les options.

Notez qu’aucun autre syndicat n’a pipé mot sur les “discrepancies”. Les ennemis avançaient que rien ne changerait et que le No. 40 serait comptabilisé. Et plusieurs enseignants les applaudissaient.

Le BEd une réalité bientôt

Le président de la GTU a fait du BEd son cheval de bataille, après l’alignement salarial. Des négociations intenses et houleuses ont eu lieu à plusieurs niveaux. Le président a récemment rencontré la Ministre de l’Éducation à ce sujet. Et nous verrons la lumière au bout du tunnel incessamment. Le SCE Ramlagun a demandé à Vinod Seegum de l’annoncer lors du Teachers Day, que l’amendement du MIE Act est dans le collimateur. Vinod Seegum a aussi pressurisé que cet amendement soit à l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale qui reprend le 15 Novembre 2016.

Notez qu’un syndicaliste du secondaire et une fédération à laquelle est affiliée la Pissue font barrage au BEd. Récemment ces syndicalistes ont soulevé maintes objections à la MIE. Mais la GTU ne lâche pas prise. D’intenses lobbies sont en cours pour y arriver. Notez aussi que l’ex-président a écrit que le MIE est déjà un Degree Awarding Institution et plusieurs enseignants lui tarissent d’éloges.

Veuillez voir dans le GTU Forum pour d’autres infos et d’autres développements à venir

L’ACSEF prend son envol

Le All Civil Service Employees Federation crée et présidé par Vinod Seegum prend un véritable envol. En si peu de temps, l’ACSEF a largement dépassé les autres Fédérations, et surtout la FCSOU, où est affiliée le syndicat jaune non-reconnu du sud. ACSEF est à 15 767 membres tandis que FCSOU n’est qu’à 11 155. Dire que la FCSOU avait plus de 70 000 membres dans les année 80. Notez aussi qu’ACSEF est représentée sur plusieurs boards et même au TUTF, même si la FCSOU a formulé des objectives en écrit à ce que ACSEF ne soit pas dans les négociations avec le MCSAR.
Lollbeeharry prétend que le MIE est un Degree Awarding Institution. Appréciez.

“Sampling exercise” prévu pour le Samedi 29 Octobre 2016 renvoyé grâce à l’intervention de la GTU.

Plusieurs enseignants ont téléphoné au bureau de la GTU pour se plaindre que le MES a fixé le “sampling” pour le 29 Octobre 2016 quand les Tamils célèbrent le Deepavali. La GTU a contacté la directrice du MES et le Permanent Secretary du MOEd pour un renvoi. La GTU a proposé que le sampling soit effectué le Lundi 31 Octobre 2016. Et la proposition de la GTU a été acceptée.

Jugdish Lollbeeharry
September 3, 2014
RECOGNIZED UNION HAS MISLED TEACHERS ON THE STATUS OF MIE.
Recently the ‘recognized union’ justified the delay of the organisation of the Bachelor of Education course for primary teachers, by stating that the MIE is not a degree awarding organisation. The Education Report 2014 reveals the contrary by pointing out that it has already run B Ed. courses for secondary teachers thus showing the gross lie of the ‘recognised union’. We challenge the ‘recognised union to prove the contrary. As for us it is clear that the ‘recognised union’ has no credibility. It is cheating members and the latest report of the ministry confirms it.

La GTU souhaite Joyeux Noël et Bonne et heureuse Année 2017 à tous ses membres et leur famille. Et aussi bon courage pour 2017.

GTU Secretariat 28th October 2016

Pour un mouvement syndical fort, crédible et revendicatif

La division syndicale outrancière à Maurice saute aux yeux. Ce phénomène de prolifération syndicale a traversé les frontières et est devenu un sujet d’appréhension sur l’échiquier international. Beaucoup se sont cachés derrière le concept du pluralisme syndical pour créer leur propre syndicat.

Ces actes ont été surtout motivés par l’intérêt personnel. La création des minuscules syndicats « jaunes » et autres organisations fictives a été activement encouragée tant par les autorités gouvernementales que par les employeurs.
Tout cela a résulté en une anarchie qui s’amplifie de jour en jour. La grande majorité des syndicats ainsi crées ont servi les objectifs personnels de leurs dirigeants et n’ont eu aucun impact ni aucun lien avec la promotion des droits et des conditions de vie et de travail des travailleurs. Les droits des travailleurs sont bafoués sur une grande échelle et les travailleurs ne sont généralement pas au courant de ces droits ni du rôle des syndicats.

La situation actuelle de division constante du mouvement syndical est essentiellement due à des rivalités entre syndicats et la prédominance des intérêts personnels des dirigeants syndicaux. Comment expliquer l’opposition et l’objection des syndicalistes quand leurs pairs réalisent du positif pour leurs membres ? Comment expliquer le fait que certains syndicalistes pratiquent des « lobbies » pour ne pas accorder des meilleurs salaires et conditions de travail à des milliers de travailleurs à cause de la rivalité entre dirigeants syndicaux ?
Comment expliquer le fait que des syndicalistes menacent de se suicider si de meilleures conditions de travail sont promises à des secteurs rivaux ? Pour remédier à cette situation, il faudra créer une culture différente en matière d’éthique syndicale basée sur la sincérité et le dévouement. Il existe plusieurs syndicalistes sincères mais la présence de certains arrivistes opportunistes n’augure rien de bon pour le mouvement syndical. Même l’assistance du BIT pour un processus d’unification n’a pas donné des résultats escomptés. La création du CDS pour renverser la tendance à la fragmentation n’a pas été d’une grande aide, car ils pratiquent encore et toujours l’exclusion syndicale. Il est impératif que les organisations internationales soient à l’écoute de tous les syndicats et entreprennent une étude sérieuse et approfondie pour cerner le mal, le véritable mal qui est en passe d’affaiblir encore plus le mouvement syndical. Pour la GTU l’unité syndicale doit être le fer de lance de la nouvelle stratégie.

Dans une période où les désaccords sont exacerbés, ou certains voudraient voir le syndicalisme divisé en plusieurs camps antagonistes, la tentation existe de se replier sur de multiples actions minoritaires, de témoignages. Il nous faut chercher ce qui nous rassemble avant ce qui nous divise. Nous devons nous engager dans les dynamiques interprofessionnelles pour contribuer et participer pleinement aux démarches unitaires d’intérêt général. Un sursaut syndical est la condition sine qua non pour l’avenir.

Vinod Seegum

L’unité syndicale : une utopie ?

On parle d’unité syndicale à outrance et cela depuis des lustres… Y a-t-il lumière au bout du tunnel ? Prend-on des actions concrètes pour y arriver ? Arrivera-t-on vers un semblant d’unité ? Le temps nous le dira.

L’unité est somme toute une des grandes faiblesses du mouvement syndical. Il s’est produit un phénomène de scission et de fragmentation des syndicats, ce qui a bien amoindri leur efficacité, leur représentativité et leur crédibilité. Il existe neuf confédérations syndicales, 29 fédérations syndicales et plus de 400 syndicats pour une population active de 600 000 personnes. Qui plus est, la grosse majorité des travailleurs mauriciens ne sont pas syndiqués.

Le taux de syndicalisation n’avoisine que les 20 %. Ces confédérations/fédérations et autres syndicats se font concurrence au seul bénéfice des adversaires du bien-être des travailleurs, c.- à.-d. les employeurs. Et aussi des institutions, tels le PRB, le NRB, les comités de travail, tels ceux déterminant la compensation salariale et autres salaires minimaux.

La création aléatoire d’organisations non représentatives, inefficientes et inefficaces est devenue au fil du temps une source de division, de confusion et d’abus dans le monde syndical. Cette prolifération excessive découle de plusieurs facteurs dont l’ambition égoïste de plusieurs dirigeants syndicaux, qui se cachent derrière le concept du pluralisme syndical dans une démocratie, en amont des termes de la convention n°87 de l’OIT.

Syndicat concurrent
Une autre raison de la fragmentation des syndicats découle aussi de l’irresponsabilité et du manque de scrupule de plusieurs dirigeants au sein du mouvement syndical qui ne font que s’accrocher aux directions. Plusieurs syndicats ont été artificiellement créés et se sont encore scindés en raison d’individus à la recherche de gains personnels de nature financière qui établissent leur propre organisation, souvent virtuelle, et y assoient leur autorité. Battus souvent lors des élections syndicales, dans les rares organisations où existent des élections démocratiques, ils n’acceptent pas leur défaite et souvent ils quittent l’organisation pour former un syndicat concurrent.

Ce qui amène les travailleurs à ne plus faire confiance à leurs syndicats. Surtout ceux qui sont aux aguets pour des nominations dans des boards avec allocations juteuses et d’autres qui agissent comme pigeons voyageurs, avec des affiliations obtenues auprès des organisations internationales sur des chiffres exagérément gonflés en termes de nombre de membres. Comment attendre qu’on fasse confiance à des syndicalistes qui transitent à Maurice et d’autres qui se bombent le torse pour avancer qu’ils ont plus de 150 voyages dans leur escarcelle, beaucoup plus que le ministre des Affaires étrangères ?

Avant la cérémonie de remise du rapport du PRB 2016 au ministère de la Fonction publique le 1er avril 2016 par le ministre Alain Wong, plusieurs syndicalistes du secteur public firent un show grotesque en criminalisant le rapport et son directeur et en donnant le mot d’ordre de boycott de la cérémonie. Tout cela devant un parterre de journalistes. Les hurlements et les récriminations se firent entendre dans tous les bureaux et les fonctionnaires prirent peur, surtout avec l’arrivée des dizaines de policiers. Aussitôt le ministre installé pour sa conférence de presse, plusieurs syndicalistes qui chahutaient et le critiquaient se trahirent. Contre toute attente ils prirent place aux côtés du ministre. En fin de compte, tous ceux quiavaient agencé le show se solidarisèrent avec le ministre et se bousculèrent pour se prendre en photos en sa compagnie. Grotesque, vous dites ?

D’autres syndicalistes commencèrent une grève de la faim «illimitée», mais qui se termina seulement après 36 heures, sans avoir récolté quoique ce soit de positif en faveur des travailleurs. Tout cela n’augure rien de correct pour les travailleurs. Une réflexion profonde pour faire de l’unité syndicale le fer de lance de la nouvelle stratégie s’avère plus qu’importante.

Le chemin vers cette unité d’action passe par des configurations intersyndicales très diverses qui doivent être respectées. Il passe aussi par une implication sincère de gens sincères qui bâtiront un pacte social de progrès en faveur des travailleurs, avec des revendications qui le charpentent : le statut des travailleurs, le partage des richesses, la protection sociale et les solidarités intergénérationnelles, le développement des services publics et de la fonction publique, la défense de nos métiers, le pouvoir d’achat, la réforme de l’Éducation, la laïcité et la construction d’une société inclusive où chacun trouverait sa place.

http://www.lexpress.mu/idee/284203/lunite-syndicale-une-utopie

Par Vinod Seegum

Article paru dans l’Express Vendredi 24 Juin 2016

GTU NEWS September 2015

 

1. World Teachers Day 2015 Mauritius

Le World Teachers Day sera célébré au L. E. Fabien Teachers Centre le lundi 5 Octobre 2015 à partir de 9 a.m. Il est presque sûr que ce jour-là sera un congé scolaire. La GTU en a fait la demande et une réponse est attendue. Incessamment.

L’invitée d’honneur sera la Présidente de la République, Ameena Gurib Fakim. La ministre de l’Education, Leela Devi Dookun Luchoomun sera aussi de la partie. Un programme étoffé se prépare déjà. Tous les membres de la GTU sont invités. Notez qu’il y a environ 50 syndicats dans le secteur éducatif et que c’est la GTU seule qui organise les célébrations. Environ 1500 enseignants sont attendus.

http://www.worldteachersday.org/map/index.php/reports/view/247

2. 70eme anniversaire de la GTU.

Le 70eme anniversaire de la GTU, formée en 1945, sera symboliquement célébré le jour du WTD à Quatre Bornes. Une exposition retraçant le cheminement de la GTU sera tenue dans l’enceinte du Teachers Centre. Les contributions des membres, en terme d’articles anciens et des photos ou autres sont les bienvenues.

Un comité a été mis sur pied pour coordiner les activités. Ceux/Celles désirant en former partie sont priés de contacter le bureau de la GTU sur le 57813774.

3. Le Teachers News (Nouveau Format)

Le Teachers News (Nouveau Format) est déjà là. Veuillez contacter les membres régionaux et aidez à la circulation parmi les membres (uniquement).

Sachez qu’aucun autre syndicat ou Fédération syndicale ne possède un organe de presse. La GTU est l’unique syndicat qui possède un journal enregistré (comme pour tous les autres titres de presse) et que c’est aussi le cas sur tout le continent Africain. Un journal remis individuellement et gratuitement à chaque membre, sur une base régulière. Une Fédération syndicale qui se meurt dans la jalousie putride avait voulu ‘gorer’ sur la GTU. Elle avait recherché l’aide de certains journalistes et avait pu sortir son premier numéro en grande pompe, avec grande présentation et lancement par plusieurs ministres, sans oublier le ‘high coverage’ à la MBC TV. Et, vous l’avez déviné, ils n’ont jamais quitté les stalles et sont restés à leur premier numéro.

4. L’alignement salarial

La GTU n’a jamais baissé les bras sur le dossier alignement salarial. Des centaines de réunions ont été tenues pour que le dossier ne soit pas renvoyé au PRB, qui ferait perdre les arrérages dus à partir du 1er Janvier 2013. D’ailleurs, il y a une circulaire qui stipule qu’aucun dossier ne doit être considéré à la veille de la publication du PRB Report. Amener les autorités à la table des négociations en dépit des restrictions officielles n’est pas une mince affaire.

Les réunions sur l’alignement salarial ont débouché sur l’acceptation du paiement de 4 increments à un groupe de T/ST d’avant 2008, au lieu de R250. Cet aboutissement découle de plusieurs heures de négociations. Quant aux autres, leurs cas seront considérés par le PRB, qui consulte déjà la GTU sur ce sujet, très difficile et très complexe.
Comme attendu le lézard et le Pigeon Voyageur rejeté se donnent à cœur joie sur la frustration des T/ST qui restent sur la touche, en s’appropriant de l’exploit de la GTU pour les 225 TDP qui en bénéficeront.

Embusqué honteusement dans notre Forum sous un faux profile, le vénimeux Lézard s’amuse à hijack nos posts qu’il colle habilement sur son forum déguelasse et horrifique. Il tente par tous les moyens de causer un soulèvement parmi eux. Nous verrons jusqu’où ira-t-il. Pour rappel, son guru Pigeon Voyageur avait-il même déjà mentionné le mot alignement pendant ses 17 ans catastrophiques à la GTU ? Où avait-il lié les enseignants pieds et mains avec son fameux Diploma Primary ? L’histoire l’a déjà condamné pour cela.

5. Le Curriculum Framework du Secondaire : La GTU consultée.

C’est une première. La GTU est aussi consultée dans l’élaboration du Curriculum du secondaire, dans le sillage du Nine Year Schooling. La GTU discute en ce moment les possibilités d’ouvrir le créneau secondaire pour les enseignants du primaire, surtout pour ceux possédant de hautes qualifications. C’est ainsi que le MIE a accepté que deux membres de la GTU siègent au comité d’élaboration du Curriculum du secondaire. Cette nouvelle soulèvera des objections certaines de la part des syndicalistes du secondaire évidemment, mais on ne peut barrer l’évolution du progrès éducationnelle. La GTU demande à ses membres de se montrer plus solidaires pour que nous puissions créer l’histoire ! A bas les passéistes !

6. Séminaire NMF 12.09.2015

Le National Mutual fund est un partenaire solide et stratégique de la GTU. Institution crédible et clairvoyante, il fait la fierté du monde financier Mauricien. Le séminaire du 12 Septembre 2015 est organisé sous l’égide et le patronnage du NMF. Nous avons déjà atteint les 100 membres requis, qui se sont enregistrés ‘on line’, qui est encore une première. Les 100 membres ont été arrêtés selon le « First Come First Served basis ». Notez que même les membres de l’éxécutif ont dû s’enregistrer et que la liste finale a déjà été soumise au NMF. Une lettre officielle est présentement envoyée à tous ceux confirmés pour le séminaire. Notez que le MIE fera une présentation sur le NCF et que je ferai une déclaration sur les récentes développements dans le secteur éducatif. Soyez à l’heure et surtout jusqu’à la fin !

7. Le Bed

La GTU a rencontré le directeur du MIE en présence de la Registrar pour d’autres discussions autour du démarrage du BEd. Tout porte à croire que le BEd démarrera en Janvier 2016 pour une cohorte de 500 enseignants sélectés selon le critère d’ancienneté.
A ce stade, les négociations avec le Middlesex University avancent en ce qui concerne l’accréditation. Mais force est de constater que le Ministre de l’éducation est partante pour l’amendement du MIE Act pour faire du MIE un Degree Awarding Institution.
L’on se rappellera de la longue lettre de Lollo qui nous prenait à contre-pied pour affirmer que le MIE est déjà un Degree Awarding Institution. Pour prouver qu’il n’a rien appris ou entrepris à la tête de la GTU pendant 17 ans.
8.Le transfert des Directors est imminent.Le transfert des Directors ne saurait tarder.Certains agissent comme des pottentats et des imbougeables.La GTU n’acceptera jamais qu’on traite ses membres comme des paillassons,voire des esclaves.Ensemble,nous bougerons des montagnes.
9.. La journée fatidique du 4 Septembre 2006 : mutinerie à la GTU

L’ex président monta un plan machiavélique pour se dé faire de l’équipe dirigeante. Il convoqua une conférence de presse au siège de la GTU à 9 a.m le 4 Septembre 2006, sous prétexte qu’il nous avait renversés au travers d’une motion votée par ses 50 suiveurs, en présence de nos 1500 vaillants supporteurs. A mon arrivée au bureau de la GTU à 8 a.m, je vis des journalistes et la MBC TV attendant pour la conférence de presse. J’ai alors demandé qui avait convoqué la conférence et ils répondirent que c’était le rejeté syndical. J’en profitai pour la tenir moi-même pour dénoncer ce machiavel. Il avait menacé d’entrer à la GTU par force à 9 a.m. Mais il s’amena vers les 2 p.m avec une vingtaine de ses suiveurs. Quant à nous, on était là, sur les escaliers de la GTU, environ une centaine de membres sincères, prêts à tout, pour défendre l’institution qu’est la GTU. J’avais aussi téléphoné personnellement au Commissaire de Police, Mons Gopalsing, pour qu’il envoya des policiers costauds et non pas des policiers « cartrons ». Et il nous envoya plusieurs hauts gradés.

Le pigeon voyageur se présenta avec son « sarou bhai » avocat et une vingtaine d’acolytes. Ils voulurent grimper les escaliers. Mais ils durent vite déguerpir, avec nos membres qui voulurent leur donner une bonne correction. La GTU fut sauvée. Et le pigeon voyageur finit dans la merde.
Je tiens à remercier tous ceux qui étaient là, comme de vrais patriotes pour protéger la GTU. Et je ne saurai oublier mon ami Tengur, qui fut d’une aide immense. Et la GTU vaincra encore et toujours . 10.Le mot de la fin.On peut trahir tout le monde,mais on ne peut trahir le Tout Puissant.Ils ont tous connu la merde.Le Pigeon voyageur se meurt dans la honte.Le lezard se nourrit de l’argent des ”lavatory cleaners” tandis qu’un autre des meneurs se repose en paix.

Vinod Seegum